Romances

« L’anti-lune de miel » de Christina Lauren

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’anti-lune de miel »
Auteur : Christina Lauren
Genre : Comédie romantique
Éditeur : Hugo & Cie

.

résumé du livre

Pour deux ennemis jurés, tout peut arriver pendant un voyage de rêve à Hawaï – même trouver l’amour.

.

Ma critique

couv52734734À la lecture de l’avis de Light and smell, j’ai eu grandement envie de découvrir le binôme Olive et Ethan, deux rivaux qui se vouent des joutes verbales sans merci ! Adepte des relations « enemies to lovers », j’avais hâte de voir à quel point la complicité, la tension, l’humour et le caractère des deux futurs aimés allaient me toucher… Je n’ai donc pas tardé à acquérir, puis découvrir « L’anti-lune de miel »… Et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai rapidement été sous le charme de cette comédie romantique parfaite pour se reposer le week-end ou pour se détendre l’été. Cette histoire sent le soleil, le voyage, les films à l’eau de rose à la télévision, l’odeur de la piscine ou encore le goût salé de la mer… Vous l’aurez compris : cela incite au dépaysement ainsi qu’aux vacances !

Après un mariage très insolite entre la sœur d’Olive et le frère d’Ethan, les deux héros vont partir, malgré eux, en -fausse- lune de miel à Hawaï. Les pauvres craignent le pire : ils ont déjà du mal à ne pas s’étriper le temps d’une journée, alors qu’en sera-t-il durant tout un séjour dans une suite romantique… ?! Avec plaisir, j’ai suivi le tandem pratiquer de nombreuses activités comme de la plongée, du paint ball, des massages, des bains à remous en encore de faux repas en amoureux. Les rivaux ont vraiment profité de ce lieu idyllique pour se détendre, se quereller, s’apprivoiser, se livrer, se faire confiance, puis s’aimer. L’évolution de leur lien est vraiment mignonne ! Qu’ils sont adorables ! J’ai aimé les voir jouer les faux couples, puis craquer petit à petit… Certes, l’histoire est simple, avec de nombreux quiproquos, des coïncidences trop faciles, des rebondissements attendus (ex : le retour de l’ex petite-amie) et de successions de gaffes ou de moments inconvenants pour l’un des deux vacanciers… Mais j’étais avertie de ces éléments. Évidemment, on est sur un sujet souvent traité dans la romance contemporaine néanmoins, je ne cherchais pas grand-chose de plus : il me fallait simplement un titre léger pour me déconnecter. Cet ouvrage a parfaitement su faire le job

Pour moi, c’était une première découverte de Christina Lauren. D’ailleurs, je ne savais pas qu’il s’agissait d’un duo : Christina Hobbs et Lauren Billing. Cette plume à quatre mains fut distrayante, très facile à suivre, drôle, pleine de peps et rafraîchissante. Elle convient parfaitement pour le genre chick-lit / romance estivale. De plus, les personnages principaux que les deux auteures ont conçus sont funs : ils ont une langue bien acérée, ce qui leur vaudra des échanges électriques ! On s’attache aisément à eux, que ce soit pour leur relation piquante, leur personnalité, leur sensibilité ou leur passé. Si vous cherchez une histoire d’amour divertissante sans trop de coucherie (Cela vient tard et les auteures ont bien dosé !), avec deux individus qui se rapprochent inexorablement le temps de vacances rocambolesques, alors évadez-vous avec Ethan et Olive !

.

D’autres avis des blogs que je suis : Light and smell, Kimysmile, La Pomme qui rougit, My Books

.

Citations

– Et toi, es-tu en train de passer un bon moment ? je demande docilement.
– Oui, répond-il du tac au tac en s’affalant sur sa chaise. Je m’attendais à vivre l’enfer sur une île tropicale et suis agréablement surpris que l’envie d’empoisonner tes repas ne me vienne que la moitié du temps.

—————

Elle portait un tee-shirt qui disait « Pense Comme un Proton, Reste Positif », et j’ai pensé qu’une femme capable de comprendre un jeu de mots de physique-chimie devait être exceptionnelle.

—————

– Je t’ai vu.
Il sirote son verre.
– Pardon ?
– Tu as maté mes seins.
– Bien sûr. C’est comme s’il y avait deux autres personnes avec nous. Je ne voudrais pas paraître impoli en les ignorant.

—————

Honnêtement , je préférerais lécher la semelle de ma chaussure plutôt que de sentir ta bouche sur la mienne.

.

Ma note

4/5

23 réflexions au sujet de « « L’anti-lune de miel » de Christina Lauren »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s