Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Romances·Romans policiers / Thriller

« Louis Pasteur contre les loups-Garous » (Société Super Secrète des Savants et Sciences Surnaturelles T1) de Flore Vesco

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Louis Pasteur contre les loups-Garous » (Société Super Secrète des Savants et Sciences Surnaturelles T1)
Auteur : Flore Vesco
Genre : Littérature jeunesse-ado / Fantastique / Romance / Roman policier
Éditeur : Didier Jeunesse

.

résumé du livre

Louis Pasteur, 19 ans, entre comme boursier à l’institution royale Saint-Louis, animé par un seul désir : assouvir sa curiosité pour les sciences. Il est loin d’imaginer que sa première année d’étude va être bouleversée par des meurtres aussi terribles que mystérieux, perpétrés dans l’enceinte même de l’école. Il va mener l’enquête avec la jeune Constance, une pensionnaire intrépide et courageuse. Entre loups-garous et complots, ils useront de vaccins autant que de coups d’épée pour sauver les élèves et même… le roi Louis-Philippe !

.

Ma critique

vesco3Ce que j’apprécie dans les écrits de Flore Vesco, c’est qu’elle change sans cesse de registre et d’ambiance ! Les seuls points communs de ses livres sont les caractères bien trempés de ses personnages principaux, sa plume maîtrisée, ses jeux de mots et son humour. Des éléments qui me plaisent beaucoup, quel que soit le genre ! Ainsi, enchaîner plusieurs publications de l’auteure ne me lasse pas. Au contraire, j’en redemande ! Cette fois-ci, le lecteur va plonger dans une atmosphère particulière, puisque l’on mélange l’Histoire (nous sommes en 1840), les sciences (avec les découvertes de Louis Pasteur), la romance (cela reste léger), l’aventure, le fantastique (les lycans) et le polar (on enquête sur les fameux loups-garous de l’Institution). Le cocktail est osé toutefois, il fonctionne bien !

Comme le suggère le titre, on va donc suivre les péripéties de Louis Pasteur. Celui-ci est un étudiant studieux, observateur, souvent dans sa bulle, peu conventionnel, mais surtout passionné par la microbiologie ! Sans que cela soit complexe, lassant ou rébarbatif, Flore Vesco va développer les découvertes du jeune homme. On va ainsi aborder la fermentation, la pasteurisation, ses études sur les bactéries et, bien sûr, la vaccination. Ces passages étaient vraiment intéressants ! Nul doute que les jeunes lecteurs curieux de nature prendront plaisir à découvrir ce génie. Quelques pages annexes en fin d’ouvrage permettront d’en savoir plus sur sa biographie et sur ses travaux. Lorsque le récit ne tournera pas autour des recherches ou de la scolarité de ce pionnier dans le monde de la science, la narration sera centrée sur Constance. La lycéenne est logée dans le même institut que Pasteur cependant, elle est loin d’avoir les mêmes enseignements ! En effet, à cette époque, on demandait surtout à ces dames d’être belles, délicates et distinguées. Il était donc inconcevable qu’elle fasse autre chose que de la danse ou soit aussi intelligente qu’un homme. Or, comme dans « De cape et de mots« , Flore Vesco va renverser les codes en proposant une héroïne féministe ! Constance est cultivée, intelligente, débrouillarde et douée à l’épée ! En peu de temps, elle va apprendre l’escrime, dépassant même certains garçons. Elle va également se rapprocher de cet étrange étudiant passionné des microbes…

On suit donc le rapprochement des deux héros au fil des mois et des péripéties ! Car, comme dans Harry Potter, le bâtiment est loin d’être paisible ! Il s’y passe des choses étranges et énigmatiques… voire surnaturelles ! Le tandem va donc régulièrement faire des escapades nocturnes pour enquêter sur cette affaire de bête sanguinaire qui sévit dans les couloirs. J’ai apprécié l’avancée de l’intrigue, en particulier lorsque l’on a enfin croisé le loup-garou ! Toutefois, cela vient assez tard. Certains de mes lecteurs aiment rentrer directement dans l’action. Or, le mystère et les rebondissements prennent enfin de la place à partir de la moitié du roman… Et se terminent presque trop vite par rapport au reste. J’espère me tromper cependant, je pense que cela dérangera certains collégiens. Pour ma part, je suis entre les deux : j’ai aimé le développement du travail de Pasteur durant la première partie de l’ouvrage néanmoins, j’aurais désiré que l’enquête soit mise en avant plus tôt. Cela dépendra donc des goûts de chacun…

Comme à travers ses autres écrits, Flore Vesco n’hésite pas à critiquer la société dans laquelle ses héros évoluent. Et quel régal de voir ces piques savoureuses, subtiles, intelligentes et bien pensées ! Je me suis également délectée des descriptions de plusieurs personnages… Une chose est sûre : il me tarde de lire la suite de la SSSSSS, la Société Super Secrète des Savants et Sciences Surnaturelles ! La prochaine fois, on suivra ce cher Gustave Eiffel. J’avoue être assez curieuse car, contrairement à Louis Pasteur, je ne sais pas grand-chose de cet homme… Si ce n’est la conception de la fameuse tour parisienne !

.

Citations

C’était un petit homme toujours affable, tout en courbettes et sourires. Il devait sa place de doyen à un certain nombre de qualités. Il avait une belle écriture cursive, fréquentait tous les grands noms du Ministère, et pouvait saluer très bas sans perdre l’équilibre. Et surtout, il portait des cravates éblouissantes, d’un flamboiement tel qu’elles captivaient le regard des élèves aussi sûrement qu’un serpent hypnotisant sa proie.

—————

Les recherches scientifiques avaient cela de merveilleux qu’on ne savait jamais ce qu’on allait découvrir.

—————

La bibliothèque était commune à tous les élèves de l’école. Elle était ouverte le lundi de 8h à 8h30 pour les filles, et le reste de la semaine pour les garçons.

—————

Je pense qu’il est beaucoup plus petit qu’une bactérie, expliqua-t-il. Je l’ai appelé « virus ». Mais ce n’est pas parce qu’on ne le voit pas qu’on ne peut pas le combattre et le vaincre.

.

Ma note

4/5

12 réflexions au sujet de « « Louis Pasteur contre les loups-Garous » (Société Super Secrète des Savants et Sciences Surnaturelles T1) de Flore Vesco »

  1. Je suis justement en train de découvrir l’autrice dans D’or et D’oreillers, et j’adore !
    Je retrouve plusieurs traits de celle-ci dans ce que tu écris et va me donne d’autant plus envie de lire ton roman aussi 😁

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s