Fantastique/Fantasy

« N’oublie jamais » (Nevernight T1) de Jay Kristoff

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « N’oublie jamais » (Nevernight T1)
Auteur : Jay Kristoff
Genre : Dark Fantasy
Éditeur : De Saxus

.

résumé du livre

Dans un pays où trois soleils ne se couchent presque jamais, une tueuse débutante rejoint une école d’assassins, cherchant à se venger des forces qui ont détruit sa famille. Fille d’un traître dont la rébellion a échoué, Mia Corvere parvient de justesse à échapper à l’anéantissement des siens. Livrée à elle-même et sans amis, elle erre dans une ville construite sur les ossements d’un dieu mort, recherchée par le Sénat et les anciens camarades de son père. Elle possède un don pour parler avec les ténèbres et celui-ci va la mener tout droit vers un tueur à la retraite et un futur qu’elle n’a jamais imaginé.
À 16 ans, elle va devenir l’une des apprentis du groupe d’assassins le plus dangereux de toute la République : L’Église rouge. La trahison et des épreuves l’attendent dans les murs de cet établissement où l’échec est puni par la mort. Mais si elle survit à cette initiation, Elle fera partie des élus de Notre-Dame du Saint-Meurtre, et elle se rapprochera un peu plus de la seule chose qu’elle désire : la vengeance.

.

Ma critique

En dépit du succès de ce titre, j’avoue avoir volontairement repoussé la lecture de ce pavé de 800 pages… Sa taille m’effrayait assez… De plus, je craignais de ne pas rejoindre les avis positifs. Alors, quand Callysse m’a proposé de le découvrir avec elle, j’ai accepté avec grand plaisir, car j’aime beaucoup partager avec elle. En outre, je savais qu’on se donnerait mutuellement un petit coup de boost pour sortir ce premier volet de notre Pile A Lire ! Ce que j’ignorais, c’est à quel point son ressenti serait déterminant ! Je ne vais pas vous mentir : si elle n’avait pas été là, je n’aurais pas été plus loin que les cent premières pages. Or, maintenant que je suis allée au bout de ce roman, je peux vous assurer que j’aurais regretté.

Pour moi, le début fut très compliqué… Ce sentiment n’est pas dû aux nombreux chapitres flash-back qui coupent un peu le rythme, ni au manque d’action ou bien à la noirceur du récit… Finalement, on s’accommode peu à peu à ces éléments, car ils permettent de bien comprendre les bases de l’univers ainsi que le background des personnages. En revanche, j’ai clairement bloqué avec la narration… Hélas, cette plume n’est pas ma tasse de thé : je ne supporte pas que l’on s’adresse au lecteur, qu’on utilise la vulgarité à tout va ou que l’on se répète -notamment sur le côté sombre de l’héroïne… Inutile de le ressasser sans arrêt… On a compris !- Mais le pire, ce fut la quantité incroyable de notes de bas de page. Certaines informations sont utiles ou jouent la carte de l’humour toutefois, elles sont si nombreuses qu’elles parasitent la lecture ! D’ailleurs, certaines sont tellement denses qu’elles prennent la moitié de la page… Honnêtement, lire dix à quinze notes par chapitre m’a rapidement agacée. Ainsi, j’ai rapidement vu mon plaisir décroître… C’est finalement grâce à Callysse que j’ai passé outre ce blocage. Elle aussi était gênée par ces informations et m’a suggéré de ne plus les lire afin de se concentrer sur le récit. Ayant lu plus de chapitres que moi, elle m’a également assuré que le scénario devenait plus intéressant. Il fallait simplement surmonter ce premier tiers. N’aimant pas baisser les bras, je l’ai écoutée. Grand bien m’a fait !

Une fois la mise en place terminée, Mia va vivre plusieurs aventures et faire de nombreuses rencontres plus ou moins amicales. Parmi ces dernières, on notera par exemple Naev ou encore l’adorable et fougueux Tric. J’ai adoré ces deux personnages qui offraient bien souvent une chouette dynamique avec l’héroïne. Il en va de même pour Gentilhomme, un étrange chat invisible et bavard, venu des ombres, mais qui veillera constamment sur sa maîtresse. L’histoire prend un véritable tournant à partir du moment où Mia et ses compagnons vont intégrer une célèbre école d’assassins. Appréciant le développement des héros au fil d’un apprentissage, je me suis régalée à voir la jeune Enténébrée faire des expériences, progresser et survivre. Certes, quelques éléments sont peu novateurs néanmoins, les différentes épreuves sont loin d’être sans risques ! D’ailleurs, certains apprentis vont aussi bien perdre des membres que la vie ! Or, l’auteur ne va pas épargner ses personnages principaux… Attendez-vous à être plusieurs fois surpris.

Bien que les relations soient classiques (ennemis, alliés, mentors, etc.), l’évolution de quelques protagonistes m’a séduite, tandis que j’ai été charmée par l’ambiance académique de ces assassins en devenir. Hélas, je ne suis pas aussi conquise que la masse. À mes yeux, l’ensemble du récit est trop paisible. Il faudra un certain temps pour que les choses bougent enfin ou qu’elles deviennent intrigantes. Dommage, car je pense que j’aurais été bien plus satisfaite par les événements si le rythme avait été plus soutenu. J’estime également avoir été chagrinée par le fait que je me suis longtemps demandé où l’auteur voulait amener son récit. Hormis la vengeance et une rivale qui met des bâtons dans les roues de Mia, quels seraient les enjeux ? N’y aurait-il pas d’autres éléments susceptibles d’avoir envie de se jeter sur la suite ? C’est également là que je suis un peu chiffonnée : il n’y a pas de twist final ou d’élément me donnant envie de me ruer sur le second tome s’il existait en VF. Certes, c’est un bon récit et l’un des traîtres m’a étonnée (même si je n’en cherchais pas vraiment) cependant, il me manquait quelque chose…

J’ai l’air assez négative dans ma critique néanmoins, je tenais à souligner le fait que j’étais loin du coup de cœur promis… Il n’empêche que j’ai finalement vécu une aventure incroyable et que j’ai été satisfaite par de nombreux éléments ! Peut-être avais-je mis la barre trop haut ? Quoi qu’il en soit, je remercie de nouveau Callysse pour nos discussions, pour cette lecture commune et pour m’avoir motivée ! N’hésitez pas à aller sur son blog, elle publiera bientôt son avis.

.

Découvrez l’avis de Callysse !

callssse

.

Citations

Écoute gamine, les livres que nous aimons, ils nous rendent cet amour. Et ils laissent en nous leurs marques tout comme nous-mêmes pouvons marquer leurs pages. Je le vois en toi aussi bien qu’en mon être. Tu es une fille des mots. Une fille qui a une histoire à raconter.

—————

Ne jamais reculer. Ne jamais avoir peur. Et ne jamais, jamais oublier.

—————

Tu seras une rumeur. Un murmure. La pensée qui réveille en sueur tous les salauds de ce monde au beau milieu de la non-nuit. La dernière chose que tu seras dans ce monde, gamine, c’est le héros de quelqu’un. Mais tu seras une fille que même les héros craindront.

—————

Parfois, la faiblesse devient une arme-dès lors qu’on est assez malin de s’en servir.

.

Ma note

4/5

 

22 réflexions au sujet de « « N’oublie jamais » (Nevernight T1) de Jay Kristoff »

  1. Contente que aies finalement réussi à l’apprécier malgré la narration qui t’as gêné ^^
    Je suis d’accord pour la fin : on ne ressent pas spécialement le besoin de dévorer la suite, mais pour ma part les mystères qu’on introduit dans les derniers chapitres m’ont mis l’eau à la bouche 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Ta chronique est en rien totalement négative. Même si le début m’a fait peur, je vois que tu as majoritairement apprécié ta lecture et que se sont les notes qui t’ont très vite agacées. Personnellement, je les ai adorées. C’est comme si l’auteur avait ajouter un livre dans mon livre et j’ai autant aimé les découvrir que l’aventure en elle même.
    Concernant le roman en général, j’ai vraiment eu un coup de cœur total pour l’univers et ses personnages et j’attends de pieds fermes la sortie à venir du second tome !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, ce sont surtout les notes sur lesquelles j’ai bloqué ! Mais tu as raison sur l’idée de lire un livre dans un livre. C’est effectivement l’impression que l’on peut avoir !
      Je guetterai ton avis, en tout cas. Belle future découverte.^^

      J'aime

  3. On est arrivé au bout de la première partie avec difficultés mais bon sang que ça valait le coup! Vraiment ravie d’avoir fait cette LC avec toi 😊 On s’est mutuellement motivée! Comme tu le sais je me retrouve dans certains points que tu mentionnes. Si je peux j’essaye d’écrire mon avis ce soir ou demain matin. Ça dépendra de la bonne volonté de mes petits loups^^ bises!

    Aimé par 1 personne

  4. Effectivement heureusement qu’elle était là !
    Je peux comprendre ce qui t’a chiffonnée, même si je ne l’ai pas ressenti. J’ai pour ma part été happée par l’écriture du premier chapitre et même si la suite fut moins bonne pendant un petit moment, ça m’a fait tenir le coup. J’ai adoré la suite avec ces entourloupes à l’école des assassins mais je suis d’accord qu’on pourrait très bien s’arrêter là sans trop de frustration.
    En tout cas, ta chronique toute en nuances pointe bien les points forts et les faiblesses du titre 😉

    Aimé par 1 personne

  5. D’habitude, je déteste que le narrateur ou les personnages s’adressent directement à nous mais là, j’ai totalement accroché au style de l’auteur. Mais je peux comprendre que ça t’ai gênée, comme les notes en bas de page, ce qui m’a particulièrement plu de mon côté.

    Aimé par 1 personne

  6. J’avoue que la taille du roman explique clairement qu’il dort encore dans ma PAL… Il va falloir que je me trouve un binôme de lecture pour me motiver 🙂
    Tes remarques sur la narration et les notes de bas de page (heureusement qu’elles sont là et pas en fin de roman) reviennent assez souvent, alors si on peut les sauter, je sens que la vulgarité inutile risque de me faire grincer des dents.
    Néanmoins, malgré les aspects négatifs, ton avis laisse entrevoir certains atouts pour ce pavé et puis rien que pour Gentilhomme, j’ai bien envie de le lire !

    Aimé par 1 personne

  7. J’essaie de ne pas mettre la barre trop haut, même si ce titre me tente toujours autant. Ton avis et celui de Calysse m’aident à y voir plus clair ceci dit. Pour les notes de bas de page, je pense aussi les lire en fin de chapitre. Et si le fait que l’auteur s’adresse directement au lecteur ne sera pas bloquant pour moi, du moins je le pense, je crains le pire avec la vulgarité. Mais me voilà prévenue ! Et prête à le lire (lorsque j’aurai un peu plus de temps lol).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s