BD·Littérature jeunesse

« Comment atomiser les fantômes » (Astrid Bromure T2) de Fabrice Parme

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Comment atomiser les fantômes (Astrid Bromure T2)
Auteur :
Fabrice Parme
Genre : Bande dessinée jeunesse
Editeur : Rue de Sèvres

résumé du livre

Astrid en a assez de s’ennuyer dans le grand manoir vide de ses parents. Elle réussit à les convaincre de l’inscrire au manoir de Canterville. À elle les nouvelles copines, les joies de l’internat, et surtout la chambre partagée avec des jumelles qui n’ont pas froid aux yeux, Gladys et Rebecca. Seul hic, la légende dit que Canterville est truffé de fantômes, ce qui ne rassure pas du tout Astrid !

.

Ma critique

astrid bromure fantomes

« Il y a une suite à la saga d’Astrid Bromure ?! » Me suis-je dit en consultant les nouveautés BD. Le premier tome (lien article) était vraiment très drôle et original. J’avais surtout accroché au trio Astrid, son chien Fitzgerald et son chat Gatsby ainsi qu’à l’ambiance déjantée du récit. J’espérais donc retrouver cela dans « Comment atomiser les fantômes ». Malheureusement, j’avoue avoir moins apprécié cette lecture… Certes, il y a des répliques amusantes et des scènes qui feront rire les plus jeunes, toutefois il me manquait ce petit quelque chose que j’avais aimé dans le premier volume

Cette fois-ci, Astrid va aller dans un pensionnat réputé et très cher réservé aux filles de bonne famille. Elle fera chambre commune avec Rebecca et Gladys, deux jumelles assez pestes sur les bords qui lui donneront des conseils assez bidons, qui seront prêtes à tout pour fuir l’internat et qui ne croiront pas notre petite brunette qui affirme qu’elle a vu des fantômes… Ces derniers mettront d’ailleurs un certain temps avant de venir à sa rencontre, puisqu’il faudra attendre la moitié de l’ouvrage pour les voir sortir de leurs cachettes (les tableaux tels Harry Potter). Avant de découvrir ces spectres, on va surtout suivre Astrid qui va tenter de devenir populaire. Ayant toujours vécu seule et dans son grand manoir, elle ne sait pas très bien se comporter avec des filles de son âge… Va-t-elle y parvenir ? Que veulent les spectres ? Astrid se lance, encore une fois, dans une aventure loufoque.

Cette bande dessinée est davantage basée sur un scénario que sur une série de gags. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’avoir lu le premier tome pour comprendre ou apprécier ce second volume. Ce pensionnat de « Canterville » dissimule bien des mystères qui ne nécessiteront pas de suite… On peut donc considérer cette BD comme un « one-shot ». Par ailleurs, les dessins me plaisent toujours. C’est coloré, plein de finesse et cela plait aussi bien aux petits qu’aux grands. Les répliques d’Astrid font toujours sourire… Mais globalement, je préfère « Comment dézinguer la petite souris » qui m’avait arraché un rire ou un sourire plus d’une fois…

.

Citations

– A combien s’élèvent les frais d’inscription ?
– Les trucs compliqués d’adultes sont écrits à la fin… En tout petit.
– 300 000 DOLLARS !!!
– Où ça ?
– Ce n’est pas un billet de loterie gagnant mais le prix à payer pour offrir à ta fille l’école de ses rêves.
– EXORBITANT ! A ce tarif, Astrid ne risque pas de faire de mauvaises rencontres. C’est accordé.
– Enfin… Très cher…
– Où est le problème si la solution existe ?

—————

– Dans le camp des élèves, il y a les populaires, qui ne doivent jamais trop briller dans toutes les matières… Parce que personne n’aime se sentir bête.
– Sauf en gym !
– Parce que tout le monde préfère être du côté du plus costaud.
– Ah !…
– La populaire doit ressembler aux autres.
– Mais en ajoutant sa touche d’originalité.
– Ce que maman appelle « l’élégance », c’est ça ?
– Nous, on appelle ça « la politique ».
– Tu saisis la nuance ?

.

Ma note

  3/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s