Coup de coeur·Romances·Young adult

« Nos faces cachées » d’Amy Harmon

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Nos faces cachées
Auteur : Amy Harmon
Genre : Romance / Young Adult
Editeur : Robert Laffont

.

résumé du livre

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

.

Ma critique

BAM !… Voilà encore un ouvrage qui me donne une grosse claque ! J’ai reposé mon livre en étant toute bouleversée et la seule chose que j’ai trouvée à faire, c’est aller écrire à une amie en lui conseillant ce roman… Parce que, bon sang, c’était juste bouleversant et superbe ! Je n’imaginais pas autant aimer ce récit et en particulier les personnages. Fern, Ambrose et Bailey ont joué avec mon cœur. couv17048476Les quitter à été très difficile, car ils m’ont fait passer par plusieurs émotions, en particulier Bailey, le cousin de Fern. Je crois que je l’ai aimé encore plus que les deux héros… Il est drôle, direct, taquin et touchant. Ses répliques m’ont fait rire à gorge déployée plus d’une fois. L’humour, c’est sa façon de repousser son chagrin et il le fait tellement bien ! J’ai aimé sa philosophie ainsi que sa façon de voir la vie. Enfin, j’ai été séduite par le duo qu’il forme avec Fern. Honnêtement, j’aurais adoré être leur amie…

Pourtant, je dois reconnaître que tout ne me plaisait pas au début du récit. En découvrant Fern, cette rouquine banale et bigleuse fantasmer sur Ambrose, le beau gosse sportif et parfait à qui tout sourit, j’ai eu peur. J’ai cru avoir affaire à une énième romance bidon pour les adolescentes où la fille, bien que lambda, fait chavirer le bellâtre grâce à sa beauté intérieure… Oh que j’avais tort ! Une fois le premier tiers passé, l’histoire prend un sombre tournant : Ambrose s’engage pour l’armée et part pour la guerre en Irak… Et c’est là où j’ai repris un direct dans le ventre : Amy Harmon ne fait pas dans le tout beau tout rose. Elle ose faire subir certains traumatismes à ses personnages. C’est réaliste et terriblement douloureux. Les émotions sont là ; l’auteure arrive à les retranscrire à merveille. La vie n’est pas belle. La guerre fait des ravages et personne ne revient indemne, que ce soit physique ou moral… En ville, loin des bombes et des rafales, ce n’est pas mieux…

Au risque de me répéter, ce livre est poignant et terriblement attendrissant. Fern va apprendre à apprivoiser le nouveau Ambrose et va, par la même occasion, me faire changer d’avis sur elle. Ce qu’elle fait pour lui est trop mignon. Voir leur relation évoluer m’a beaucoup touchée. Les nombreux flash-back sur la jeunesse, l’adolescence et l’Irak apportent un véritable plus au récit. Cela permet de creuser davantage les personnages principaux comme secondaires. Je pense que beaucoup ont et vont verser leur larmichette à la fin de « Nos faces cachées ». Personnellement, je n’en menais pas large ! Je ne pensais pas découvrir autant de bons sentiments dans cette œuvre young adult, ni voir autant de thématiques abordées… Si vous avez aimé « The Memory book » ou « Dis-moi si tu souris », foncez découvrir cette romance pleine d’émotions…

.

Citations

– Pourquoi est-ce que des choses horribles arrivent à des gens bien ? demande Ambrose.
– Parce que des choses horribles arrivent à tout le monde, Brosey. Mais on est tellement pris par nos vies merdiques qu’on ne voit pas ce qui se passe chez les autres.
.
—————
.
Alors que c’était une fillette pleine d’imagination, elle n’arrivait pas à trouver une seule chose qu’elle pouvait bien vouloir faire. C’était peut-être parce qu’elle vivait de nouvelles aventures tous les jours grâce aux livres qu’elle lisait et qu’elle vivait d’autres vies que la sienne grâce aux personnages des histoires qu’elle écrivait.

.
—————
.
Peut-être que nous sommes des pièces de puzzle, poursuit-elle. On s’emboîte tous pour former cette expérience qu’on appelle la vie.
.

Ma note

  5/5 Coup de cœur !

Publicités

16 réflexions au sujet de « « Nos faces cachées » d’Amy Harmon »

  1. La meuf, elle s’appelle quand même Fougère en français. Après ça, je sais pas si j’arriverais à trouver le reste du livre crédible mdr.
    Je sais pas trop si c’est pour moi, je suis hyper sensible sur certains trucs et ça peut être le cas avec ce roman. (et puis c’est une histoire d’amour)
    Kin

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai beaucoup vu ce roman tourner sur la blogosphère et pourtant je n’y avais jamais porté attention avant ta chronique! Je ne connaissais pas du tout le sujet et j’avoue que finalement ça m’intéresse bien! J’ai souvent l’image du young adult où la fille quelconque va réussir à attirer le beau gosse qui fait tomber toutes les filles … Mais là le fait que l’auteur casse justement ce profil m’intrigue pas mal!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s