Fantastique/Fantasy·Young adult

« Les orphelins du royaume » (Grisha T1) de Leigh Bardugo

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Les orphelins du royaume » (Grisha T1)
Auteur : Leigh Bardugo
Genre : Fantastique / Roman ado-young adult
Éditeur : Milan

.

résumé du livre

OMBRE. GUERRE. CHAOS. Un royaume envahi par les ténèbres. Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal. Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold. Parmi eux : Alina Starkov. ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU. L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir. L’Invocatrice de lumière.

.

Ma critique

Une belle surprise ! L’immersion dans l’univers s’est faite aisément. Malgré quelques facilités scénaristiques, certains événements prévisibles ainsi que quelques impressions de déjà vu/lu, j’ai quand même adoré cette lecture ! C’est surtout le tandem Alina/Malyen qui m’a plu. Alina est une héroïne attachante, franche, naturelle, un peu ingénue qui manque de confiance en elle, mais qui va quand même de l’avant. Quant à Malyen, c’est un jeune homme loyal, doué, à la fois bavard et silencieux, observateur et dynamique. On regretterait presqu’il soit absent pendant la moitié du roman, mais ce choix est compréhensible… Qu’il se tire dans les pattes ou se soutienne, le duo fonctionne à merveille et fait des étincelles ! Suivre ces deux protagonistes m’a beaucoup plu. couv4147569Les personnages secondaires comme le Darkling (un puissant meneur doublé d’un sorcier surpuissant), Baghra (une vieille femme pleine de sagesse à la langue affûtée) ou encore Genya (une Grisha avec un sacré franc parlé dont le caractère m’a rappelé Dame Della de la duologie d’« Eon et le douzième dragon » d’Alison Goodman) m’ont captivée. Que leurs actes soient bons ou mauvais, je me suis attachée à tout ce petit monde, si bien que j’ai rapidement balayé les points négatifs, préférant savourer chaque instant…

Le monde imaginé par Leigh Bardugo est assez riche et bien dépeint. On apprend à le découvrir petit à petit aux côtés d’Alina qui va ouvrir progressivement les yeux sur tout ce qui l’entoure. Elle va non seulement découvrir le front en faisant son service militaire et en partant à la guerre dans le Shadow Fold, une sorte de monde des ténèbres où subsistent des créatures maléfiques comme les volcras, mais également le monde de la Cour. Là-bas, tout est dans le paraître, la jalousie et les mesquineries… Il y a énormément de codes à respecter. Toutefois, la belle héroïne n’est pas uniquement là pour les mondanités : elle se doit de maîtriser ses pouvoirs latents qu’elle a si longtemps cachés ! En effet, face à une situation désespérée, elle a démontré qu’elle savait utiliser la Lumière. Elle se doit de rapidement contrôler sa magie, car le danger rôde et les assassins sont nombreux… Certes, on se retrouve encore une fois face à une héroïne plongée malgré elle dans une prophétie, mais j’ai aimé la tournure qu’a pris l’auteure. On alterne entre leçons, rapprochements, désillusions et découvertes, si bien que l’on n’a pas le temps de s’ennuyer. Ajoutons à cela que la plume est fluide et addictive, ce qui donne encore plus envie de progresser dans le récit.

L’ouvrage n’est pas exempt de défauts néanmoins, je me suis régalée à suivre l’Invocatrice de Lumière ! D’ailleurs, j’attends la suite avec enthousiasme et impatience ! Il est à noter que le livre ne se termine pas sur un gros cliffhanger, ce qui est de plus en plus rare. Certes, on a envie de savoir la suite, cependant on n’est pas non frustré(e) d’être coupé en pleine action ou face à un twist inattendu sur les deux dernières lignes. J’apprécie grandement cela ! Enfin, je tenais à souligner le fait que la couverture est somptueuse avec ses bords, le titre ou ses éléments dorés. Bref, un chouette roman ado/young adult qui plaira certainement aux adeptes du genre Fantasy. J’espère que le second tome saura corriger l’un des trois défauts que j’ai mentionné au début de ma critique…

.

Citations

Le soleil se leva dans notre dos, ses rayons roses se reflétant sur les tours fines de la ville et éclatant en une myriade de pépites dorées sur l’eau de la baie. J’avisai le port dans lequel étaient amarrés de grands navires et, au delà, du bleu, du bleu et encore du bleu. La mer semblait s’étendre à l’infini, jusqu’à un horizon incroyablement lointain. J’avais vu un grand nombre de cartes. je savais qu’il y avait la terre de l’autre côté, à des milles et des milles. Il faudrait plusieurs semaines de bateau pour la rallier. Et pourtant j’avais l’impression vertigineuse de me retrouver au bout du monde. Une brise légère soufflait depuis l’océan, charriant une odeur de sel et d’humidité, portant les cris des mouettes.
– C’est tellement… grand, finis-je par dire.

—————

– Est-ce que je t’ai manqué, Alina ? Est-ce que je t’ai manqué quand ils t’ont emmenée ?
– Oui, tous les jours, répondis-je sincèrement.
– Toi, tu m’as manqué toutes les heures.

—————

La lumière n’est pas extérieure à vous, expliqua Baghra. Ce n’est pas un animal farouche qui décide ou non de venir lorsque vous l’appelez. Demandez-vous à votre cœur de battre ou à vos poumons de respirer ? Votre pouvoir vous sert car c’est sa raison d’être, parce qu’il n’a pas le choix.

.

Ma note

5/5

21 réflexions au sujet de « « Les orphelins du royaume » (Grisha T1) de Leigh Bardugo »

  1. J’adore la couverture également !
    J’ai lu ce premier tome fin 2017 et j’ai beaucoup aimé. L’univers est vraiment intéressant et les surprises concernant certains personnages sont vraiment chouette 🙂 Par contre, j’ai trouvé dommage que certains passages soient un peu moins bien que d’autres. Je dirais surtout plus lent ! Mais j’ai hâte de lire la suite quand même et, comme tu dis, c’est rare que la fin ne se termine pas sur un énorme cliffhanger et c’est vraiment sympa 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s