Littérature jeunesse

« Cœur vanille » (Les filles au chocolat T5) de Cathy Cassidy

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Cœur vanille » (Les filles au chocolat T5)
Auteur : Cathy Cassidy
Genre : Littérature jeunesse/ado
Éditeur : Pocket (PKJ)

.

résumé du livre

Honey, 15 ans, est l’aînée des sœurs Tanberry. Lunatique, égoïste, souvent triste, elle adore les drames, mais elle sait aussi se montrer charmante et douce. Vivant très mal la séparation de ses parents et la nouvelle relation de sa mère, Honey est allée rejoindre son père qui habite désormais en Australie. Là, elle découvre que la vie n’est pas si rose. Son père, qu’elle idéalisait tant, a une nouvelle compagne et le lycée qu’elle fréquente est particulièrement strict… Et quand des photos compromettantes apparaissent mystérieusement sur sa page perso du réseau social SpiderWeb, rien ne va plus…

.

Ma critique

Nouvelle escapade au pays des filles au chocolat ! J’ai mis les pieds dans cette série grâce à la BD éponyme reprenant le premier roman. L’aventure m’avait plus ou moins convaincue, mais j’étais surtout ressortie de ma lecture en comprenant qu’un jeune lecteur ou un ado pouvait parfaitement y trouver son compte. Il en va de même pour cet ouvrage : même si, en tant qu’adulte, j’ai trouvé l’intrigue facile et sans surprise, je comprends que ce livre plaise ou soit haletant pour un jeune lectorat ! Je dirais même que c’est plutôt bien fait, parce que l’histoire se suit et, même si on n’a pas lu tous les tomes (ce qui est mon cas), on comprend quand même. En effet, la narratrice fait plusieurs piqûres de rappel en relatant les événements qu’elle a vécus ces derniers mois avec ses sœurs. On pourrait presque lire chaque titre indépendamment, selon ses affinités avec les filles. couv45191048Pour ma part, j’ai opté pour Honey, car son caractère bien trempé m’avait marquée dans la bande dessinée ! J’avais envie de creuser son personnage afin de la comprendre ou de voir qui se cache réellement derrière ce tempérament rageur, limite haineux, bourru, agressif, lunatique, rancunier et fort.

Honey est un ouragan qui va apprendre à se connaître elle-même. Suite au piratage du serveur du lycée pour corriger ses notes, l’adolescente va se faire exclure de son lycée avec un jeune homme qui lui a servi de complice. Ses réactions impulsives, ses fréquentations douteuses et son comportement abusif a fait que sa famille soit à vif. Un seul échappatoire : partir. Honey choisit alors de se rendre en Australie afin de voir son vrai père qui a refait sa vie avec une certaine Emma. Malheureusement pour elle, la désillusion va la rattraper, puisqu’elle va découvrir le véritable visage de son géniteur qu’elle a toujours admiré… Quant au nouveau lycée qu’elle va fréquenter, tout va être chamboulé malgré ses efforts pour se faire des amis. En effet, quelqu’un va hacker son compte SpiderWeb (une sorte de Facebook / Instagram /  Myspace) de sorte à ruiner son image et salir sa réputation. Dans cet opus, on se concentre sur la notion de cyber-harcèlement ainsi que sur le danger que représentent les réseaux sociaux. Aux côtés de Honey, on assiste aux nombreuses retombées que les propos ou les photos ont provoqué. Cela ferait presque de la peine pour cette ado dont le caractère fort s’est bien estompé afin de mieux rentrer dans les clous… Hélas, la méchanceté et le talent de ce hacker sont sans limite ! Il est bien déterminé à lui nuire. A noter que, si le sujet est bien abordé, je trouve la conclusion assez expéditive…

Ces deux cent cinquante pages se lisent assez vite. La narration est plutôt fluide et le cadre est rapidement posé. J’ai apprécié le fait que Honey fasse des efforts pour ne plus être rebelle. Cela aide à s’attacher au personnage, même si j’aurais espéré que son naturel revienne un peu plus au galop. J’avais réellement l’impression d’avoir affaire à une autre fille… Ses rencontres sont assez touchantes et on prend plaisir à suivre la demoiselle dans ses (més)aventures. Par contre, comme je l’ai souligné plus haut, je trouve que certaines choses se devinent trop facilement. Dès les premières conversations, j’avais deviné qu’il y avait anguille sous roche et qui osait tirer les ficelles. Je me doutais également des agissements du père de Honey… En fait, rien ne m’a surprise ! C’est dommage, j’avais espéré un petit twist étonnant au fil de l’intrigue (car, ce n’est pas parce que c’est de la littérature jeunesse que la lecture est simplette ou sans saveur !)… Tant pis ! Peut-être que les autres tomes ont des retournements de situation plus étonnants. Par contre, étant donné le nom de la saga, je pensais que l’on toucherait davantage à l’univers culinaire. Certes, on mentionne les fameux chocolats inventés par Paddy, le beau-père de Honey, le groupe d’ados va souvent au bar de Ash boire des sodas ou manger des glaces et on distingue quelques recettes de cuisine en fin d’ouvrage. Toutefois, cela reste assez léger par rapport au premier tome…

C’est donc, encore une fois, une lecture en demi-teinte qui me laisse un sentiment à la fois positif et négatif. Je ne sais pas si je lirai les autres tomes ou me pencherai sur ceux des garçons. Quoi qu’il en soit, l’auteure a su exploiter le bon filon, proposer plusieurs héroïnes au caractère bien différent et à aborder plusieurs sujets assez difficiles (harcèlement, séparation, famille recomposée, anorexie, etc.). Même si je ne suis pas fan, j’encourage les jeunes lectrices (CM2/6ème) à se pencher sur la saga. En tout cas, dans ma médiathèque, son succès est unanime et c’est l’essentiel !

.

cm2018-janvier_orig(Ouvrage lu dans le cadre du Challenge Mystère. N’hésitez pas à cliquer sur la bannière.)

.

Citations

On pourrait croire que seules les choses dures et tristes nous atteignent. C’est faux. Les belles choses aussi, parce qu’elles ont le pouvoir de faire fondre ce qu’on croyait gelé à jamais.

—————

Tu sais quoi? Je n’ai plus envie d’être une princesse. J’en ai marre d’attendre que le roi s’intéresse à moi

—————

Voilà pourquoi il ne faut jamais s’ouvrir à personne. On finit toujours par être déçu et blessé.

.

Ma note

♥ 3/5

Publicités

13 réflexions au sujet de « « Cœur vanille » (Les filles au chocolat T5) de Cathy Cassidy »

  1. Contente qu’il t’ait plu ! Moi j’en suis au tome 4 et je trouve que l’écriture de l’auteure est bouleversante dans le sens où elle explique brillamment les problèmes qu’un ado pourrait avoir à lado lui même d’un autre point de vue que celui du parent (j’espère que je me fais comprendre ^^). Pour moi c’est le gros point fort de la saga !

    Aimé par 2 personnes

  2. J’ai beaucoup aimé les 2 premiers tomes que j’ai lu il y a 2 ans. Par contre, j’ai lu le tome 3 fin 2017 (je ne l’ai pas chroniqué) mais j’ai eu un peu de mal avec Summer. Est-ce que cette saga ne me convient plus ? Je ne sais pas trop… Je dois dire que je n’ai pas plus envie de lire les autres tomes pour le moment (dont le tome sur Coco et Honey).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s