Fantastique/Fantasy·Young adult

« La trahison » (Rebelle du désert T2) d’Alwyn Hamilton

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La trahison » (Rebelle du désert T2)
Auteur : Alwyn Hamilton
Genre : Young Adult / Fantastique
Editeur : PKJ (Pocket)

résumé du livre

Le destin du désert repose entre ses mains. Amani et Jin luttent désormais ensemble pour libérer le désert du Miraji. Retenue au coeur du palais du sultan, la guerrière est déterminée à découvrir les secrets du tyran sanguinaire. Mais ce qu’elle apprend ébranle toutes ses convictions… Le sultan est-il le véritable traître ? Et surtout, que cache la mystérieuse disparition de Jin ?

.

Ma critique

Comme nous avons lu et aimé le premier tome de la saga Rebelle du désert avec mon amie Mikasa, il nous semblait logique de poursuivre l’aventure en duo ! Nous avions été enchantées par l’ambiance, les créatures fantastiques et l’intrigue de la série. Ainsi, nous espérions être autant conquises par la suite… Cette dernière nous a plu à toutes les deux toutefois, ma préférence va au premier opus. En effet, j’ai eu beaucoup de mal à replonger dans « La trahison », car ma lecture remontait à plusieurs mois. couv31279509Même si je me souvenais globalement du scénario, j’avais totalement oublié les personnages secondaires. Or, il y en a énormément et la plupart vont avoir un rôle assez important dans le début de l’ouvrage. Retourner dans ce monde a donc été complexe et assez fastidieux… J’ai d’ailleurs dû attendre une centaine de pages avant d’être de nouveau à l’aise. Heureusement, l’auteure a réussi à me donner envie de poursuivre malgré mes difficultés grâce à une action incessante. En effet, il n’y a vraiment aucun temps mort ! La pauvre Amani va sans cesse devoir se battre, sauver des gens, essayer de protéger les siens ou de se défendre. Les rebondissements sont vraiment très très nombreux ! On ne s’ennuie jamais. Même lorsque notre chère Bandit aux yeux bleus est captive dans un harem, il se passe énormément de choses : des coups bas, des bagarres entre les courtisanes, voire pire… La mort rode partout… Le rythme endiablé est vraiment le point fort de ce second tome qui ne va laisser aucun répit à Amani. Un régal !

La moitié de l’ouvrage va se dérouler dans un harem. Ce lieu m’a beaucoup plu, car il m’a fortement fait songer à la très bonne saga Aztèques d’Eric Costa. L’ambiance est d’ailleurs la même : les Femmes sont de véritables vipères entre elles. Amani va devoir redoubler de vigilance pour s’échapper et espérer retrouver Jin. Hélas, les choses sont bien compliquées… à commencer par des entraves en bronze et en fer qui l’obligent à obéir à tous les ordres du Sultan… On a donc une héroïne noyée dans les problèmes et contrainte de céder à un homme mystérieux. Autant dire que la tension est bien présente ! Parmi les personnages du harem, j’ai surtout accroché à Shira qui a un sacré tempérament, Leila, Tamid ou encore Sam. D’autres protagonistes m’ont su me tirer quelques sourires, m’inquiéter ou me rendre hargneuse. Je ne m’étais vraiment pas attendue à certains retournements de situation ! L’intrigue a énormément progressé et devient aussi inquiétante qu’imprévisible ! Comme Amani, on ne sait pas en qui elle peut avoir confiance… Ce second tome porte vraiment bien son nom…

Bien qu’il m’a été difficile de rentrer dans l’histoire, cette suite a été haletante, intense, émouvante et pleine de surprises. Le mélange romance, fantastique et légendes fonctionnent toujours à merveille. J’ai beaucoup aimé cette aventure riche en rebondissements. Certes, le bestiaire et le charme du désert sont moins présents (on va surtout se concentrer sur les djins), mais l’action effrénée a réussi à me captiver du début jusqu’à la fin. On se demande comment tout cela va se finir. Pour une fois, j’ai vraiment la tête pleine de doutes et de questions. Nul doute qu’Alwyn Hamilton saura de nouveau surprendre avec son troisième opus… Merci encore à Mikasa pour cette super lecture commune ! Vivement la prochaine avec, je l’espère, un titre qui saura de nouveau nous charmer.

.

> Découvrez la critique de Mikasa !

mikasa

.

Citations

Appuyée contre une colonne de la cour au pied de l’escalier, je m’efforçais de sécher mes larmes et de me souvenir que j’étais une fille du désert. Je ne pouvais pas me permettre de gâcher de l’eau. Et ce n’était pas le bon endroit pour faire preuve de faiblesse. Le palais était tout aussi dangereux que le désert la nuit.

—————

Je détestais le silence. J’y entendais davantage mes peurs.

—————

A notre entrée, les murmures cessèrent. Les slogans scandés dans les rues nous parvenaient jusqu’ici. Un ronron constant. Comme un battement de cœur. Bien. Le silence équivalait à la mort. Et la Rébellion n’était pas encore morte.

.

Ma note

♥  4/5

9 réflexions au sujet de « « La trahison » (Rebelle du désert T2) d’Alwyn Hamilton »

  1. Je n’ai pas encore lu le tome 1, mais il est dans ma PAL et j’ai bien envie de découvrir cette histoire 🙂
    Je note donc qu’il est préférable de lire les deux tomes de manière assez rapprochée…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s